Revue de presse

👉 n° 24, octobre-décembre 2021

Décès de Jean Frison, fondateur de Coprosain

Jean Frison, agriculteur de Gibecq près d’Ath, a été un de nos premiers contacts dans la petite paysannerie, lorsque fin des années 80, nous nous sommes intéressés à une alternative à la malbouffe : une alimentation saine, à des prix abordables pour les milieux populaires. Nous avions mis sur pied à Seraing un groupe d’achats de viande de qualité et Jean nous a donné un fameux coup de main dans ce domaine bien plus complexe que les légumes, les fruits, etc. (aujourd’hui encore, notre groupe d’achats continue à se fournir chez Coprosain, la coopérative paysanne initiée par Jean).

Question distance, la région d’Ath n’est pas ce qu’il y a de plus court (par rapport à la région de Liège), mais l’expérience était – et reste – unique en Belgique : des petits producteurs locaux (une dizaine au départ jusqu’à une quarantaine ensuite) se regroupent pour améliorer leurs méthodes de production, se fournir mutuellement les matières premières et commercialiser leur production, avec pour boussole le respect de la nature, du paysan et du consommateur.

Leurs critères de production pour la viande de bœuf a d’ailleurs servi de cadre au futur label bio ; mais Jean ne voulait pas un produit de luxe, il tenait beaucoup à nourrir les simples gens. Aussi, la coopérative n’a jamais produit majoritairement en bio.

Il chouchoutait notre groupe d’achat populaire et nous a défendus bec et ongles lorsque des bureaucrates, les ancêtres de l’AFSCA, ont voulu nous intimider.

Hier, la foule rurale qui se pressait pour son enterrement dans l’église de Meslin l’Évêque témoignait du rayonnement de l’œuvre et de l’idéal de cet homme du pays. Les mots « autonomie fourragère » qui ont retenti dans les interventions des paysans et même du prêtre n’avaient certainement jamais été prononcés dans cette enceinte religieuse, mais n’ont paru incongru à personne, car il ne s’agit pas d’un slogan, mais d’une réalité vécue, l’aboutissement d’un long combat de Jean. Il s’agit de la production locale de l’alimentation des bêtes de boucherie (poulet, porc, bœuf…), afin de s’affranchir des aliments industriels pollués (dioxine, farine animale…) polluants, chers et comprenant souvent du soja, l’ennemi des forêts du Sud.

Jean va manquer à beaucoup de monde, dont nous ; sa personnalité continuera d’inspirer ceux qui cherchent une autre vie.

Toujours les mêmes problématiques : climat, pesticides, nucléaire, 5G.

Un sujet peu abordé : la pollution des mers et des océans a retenu notre attention. (Dossier Pollution, santé).

La Culture en Belgique et en France a été sacrifiée pour de mauvaises raisons. Certains artistes réagissent et prennent des initiatives. Découvrez aussi le chanteur Jofroi, ainsi que l’article de Martin Scorsese sur Fellini. Au cas Assange s’est ajouté celui de Murray aux dépens de la liberté d’expression. Enfin, les inondations soulèvent pas mal de questions. (Dossier Social, divers)

Le covid n’en finit pas de nous harceler. Le débat sur le vaccin n’a pas lieu, car les défenseurs de la vaccination préfèrent déblatérer plutôt qu’argumenter. C’est pourquoi vous trouverez beaucoup d’articles contre le vaccin (un pour, malgré tout) qui ne se retrouvent pas dans les médias traditionnels. Pareil pour les manifestations contre le passe en France et au Canada. La question du masque est également abordée. (Dossiers Covid-19 et Covid-19 suite)

Dans le Dossier Mouvements et initiatives, en exergue deux articles sur la visite des Zapatistes mexicains en Europe, ainsi que plusieurs articles sur la forêt qui suscite beaucoup de réactions constructives.

Enfin, la question de l’extraction des matières premières dans des pays dirigés par des nationalistes de gauche se pose : préserver la nature ou nourrir la population et préparer une vie meilleure ? (Dossier Politique, économie)

Si vous aimez rire, cliquer sur « Humour… » dans la plupart des dossiers.

Et puis, il y a plein d’articles sur des sujets divers.

Rappel

  • L’envoi est trimestriel, il est copieux, mais rassurez-vous : à la page 2 de chaque dossier, la table des matières vous permet de faire un choix; il suffit alors de cliquer sur le titre pour accéder directement au texte.
  • Si vous manquez de temps pour lire quelques-uns des articles ou si la revue ne vous intéresse pas, envoyez un mot (aimable de préférence) pour vous retirer de la liste. Pas de gêne entre nous. Il faut que ça serve, sinon ce n’est pas la peine.
  • De temps à autre, l’article est raccourci pour alléger la lecture (signe de coupure : […]). Avec le titre et la source, il ne devrait pas être difficile de retrouver le texte intégral sur Internet.
  • Les articles ne reflètent pas nécessairement mon point de vue ; parfois un court commentaire est ajouté, le moins souvent possible. Enfin, il n‘y a pas eu de relecture sérieuse pour corriger les fautes d’orthographe et de grammaire: les articles sont livrés à peu près comme ils ont été trouvés sur le site.
  • D’autres personnes peuvent être ajoutées à la liste si vous le souhaitez.

© 2021 LMN-Alter – Tous droits réservés.
Site créé par Mélissa Gany

Share This